Outil avancé de planification des données – ADAPT

Contexte

En 2016, PARIS21 a présenté l’Advanced Data Planning Tool (ADAPT) à 5 pays pilotes, à savoir la Bolivie, le Cambodge, le Cameroun, les Philippines et le Rwanda. PARIS21 collabore par ailleurs avec la Division de statistique des Nations Unies (UNSD) dans le cadre du processus d’évaluation de l’aptitude à la réalisation des ODD dans 6 pays pilotes. L’outil a même été modifié pour assurer l’adéquation avec ce processus. PARIS21 a en outre participé à plusieurs ateliers de travail régionaux pour y présenter son outil.

La solution ADAPT a également été adaptée en fonction des besoins exprimés par les pays pilotes qui continuent à le faire évoluer. Le projet mené dans les pays pilotes et le processus d’élaboration d’une version en ligne gratuite s’achèveront au cours du premier semestre 2017. D’autres pays pourront ainsi bénéficier de la solution ADAPT.

Le logiciel ADAPT comprend actuellement deux modules de planification : l’un consacré au plan de développement national, l’autre au développement de la statistique.
 
Plan de développement national:

Évaluation du cadre d’indicateurs national - Rapprochement et recoupement avec les indicateurs régionaux et mondiaux - Collecte, planification et calcul du coût des données.

Le module consacré au plan de développement national repose sur le modèle établi par le ministère / le département chargé de la planification. Le PDN comprend généralement une série d’indicateurs classés par secteurs en vue du suivi des progrès accomplis dans la réalisation des buts et objectifs formulés dans le plan.

Ce système est en effet basé sur des indicateurs. Il s’agit d’abord de s’assurer de la possibilité d’informatisation des indicateurs. Le module évalue plusieurs aspects : la disponibilité des données ; les structures institutionnelles assurant le traitement des indicateurs ; et le mode de sécurisation des données utilisées pour établir chaque indicateur.

Il s’intéresse notamment à la possibilité de rapprocher les indicateurs régionaux ou mondiaux, tels que les ODD, des indicateurs nationaux, l’objectif étant de concilier les exigences d’organisations externes avec les priorités nationales. Ce processus se concentre sur la localisation des indicateurs mondiaux et régionaux, ainsi que sur la production d’un rapport sur les lacunes relevées. Exemples : lacunes de données, lacunes en matière de reporting, lacunes financières propres à une collecte de données externes spécifiques dont le pays s’engage à fournir le bilan.

Une fois les lacunes identifiées, un processus est mis en œuvre pour les combler et sera intégré au deuxième module ADAPT sur le développement de la statistique.
 
Développement de la statistique:

Suivi de la SNDS - Budgétisation des activités entrant dans le cadre de la SNDS - Planification au sein du système de statistique.

La Stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS) est au cœur de ce deuxième module. Une fois les lacunes identifiées en matière de rapports sur les indicateurs de développement, l’étape suivante consiste à établir une stratégie pour y remédier. Le module sur le développement de la statistique permet au pays en question de définir les activités et les manifestations s’inscrivant dans le cadre de la SNDS, de calculer les coûts associés et de suivre leur mise en œuvre. La budgétisation du plan de développement couvre l’ensemble des activités de collecte de données entrant dans le cadre du PDN. Il peut s’agir d’enquêtes, de recensements et de systèmes administratifs (pour l’instant, il n’existe un modèle de calcul des coûts que pour les recensements et les enquêtes). En plus des activités de collecte de données, il est possible de planifier et de budgéter des mesures visant à renforcer les capacités statistiques.

L’une des principales valeurs ajoutées offertes par le module sur le développement de la statistique est la possibilité de générer des outils de reporting et de visualisation en ligne sur la mise en œuvre de la SNDS. Il est par ailleurs possible d’affecter des tâches à des personnes précises, notamment pour des activités données et l’élaboration de budgets spécifiques. L’outil est conçu pour permettre aux personnes désignées de visualiser rapidement l’état d’avancement des activités et les indicateurs de performance d’une SNDS.

Rapports régionaux:

ADAPT est une solution basée sur le Cloud. Le choix de partager ses informations ou non est donc laissé à l’appréciation de chaque pays. Cette liberté favorise l’interactivité entre les services de statistique selon une approche « peer-to-peer ». Elle peut aussi faciliter l’harmonisation internationale des processus et la consultation de métadonnées importantes relatives à d’autres pays. Les organisations régionales chargées du suivi du développement de la statistique ont en outre la possibilité de gérer un portefeuille de pays, ainsi que de visualiser les PDN et les évaluations des indicateurs correspondants, mais aussi de contribuer au processus d’harmonisation des différentes approches. Ce système de partage d’informations en temps réel a fait la preuve de son utilité et de son efficacité.

Intégration:

Dans le cadre du développement de l’outil ADAPT, le mot-clé pour PARIS21 est « intégration ». Il est en effet primordial d’intégrer les activités de planification nationales et de développement de la statistique. Le logiciel ADAPT facilite le processus d’intégration et de coordination des processus statistiques déterminants pour faire le bilan du développement d’un pays et faire en sorte qu’il soit pris en compte dans la SNDS.

L’année 2017 restera consacrée à l’amélioration des flux de traitement de l’outil. Les travaux menés avec les pays pilotes devraient s’achever au cours du premier semestre 2017. L’outil et les supports de formation permettant de passer à la vitesse supérieure devraient être disponibles fin 2017.

ADAPT est un outil en ligne basé sur le Cloud ; pour l’instant, il n’est pas disponible sous la forme d’une solution basée sur un serveur du pays concerné. Voir http://www.paris21.org/ADAPT.